Agence d’architecture d’intérieur et de décoration.

Lu, ma, jeu, ve : 10h-17h
Sa: 10h-18h
Me : sur rendez-vous

Je ne sais pas si on peut véritablement parler de tendance, parce que j'ai un peu l'impression que le carrelage métro n'a jamais été vraiment démodé. Disons plutôt qu'il a particulièrement le vent en poupe depuis quelques temps, et que la grande variété de modèles et couleurs disponibles, combinée à la créativité débordante de certains décorateurs, ne sont pas pour déplaire aux passionnés de déco comme moi :)

Home Organizer... Encore un de ces pseudo-métiers trendy qui nous vient de chez ces dingues d'Américains... Vous êtes sans doute nombreux à penser cela, et ça a peut-être un petit côté de vérité.

Mais! J'ai quand même envie d'essayer de vous convaincre de l'intérêt de cette discipline. Ben oui, il faut bien que je vous explique pourquoi j'ai décidé de proposer ce service en complément de mon activité de designer d'intérieur :-)

Pas le temps de se remettre de l'invasion de flamants roses débarqués en masse l'été dernier dans les collections déco, mixés et servis à toutes les sauces (certaines plus digestes que d'autres), le rose n'en a pas encore fini avec nos maisons! Ni avec nos dressings d'ailleurs si j'en crois les vitrines des magasins de fringues... En 2017, le rose persiste et signe, mais semble vouloir se faire discret, en descendant d'une tonalité, se montrant plus doux, ce qui permet d'en faire des usages plus osés, audacieux, et pas forcément toujours à connotation féminine. Le rose de cette année est "dusty" dans la langue de Shakespeare. A sa traduction littérale "poussiéreux", préfèrerons-lui le qualificatif moins crasseux de "rose poudré"...

Qui n'a jamais rêvé, d'avoir une vraie cabane perchée dans un coin de sa chambre? L'idée a le vent en poupe, et les designers ne manquent pas d'imagination quand il s'agit de faire rêver les tout petits (sans oublier leurs parents, qui ont tout de même encore, parfois, leur mot à dire).

Retour sur un de mes premiers projets en tant qu'architecte d'intérieur pour quelqu'un d'autre que pour moi... Mon amie se lance dans la folle aventure de rénovation d'une jolie maison des années 50. Oh joie, pratiquement tout est à refaire! Le grand challenge consistera surtout à trouver des solutions jolies et fonctionnelles tout en respectant un budget assez serré. Si les finitions de certaines pièces devront être reportées à plus tard, pas question cependant de faire des sacrifices au niveau de la cuisine, qui est la grande priorité de ma chère amie, en bonne épicurienne qui se respecte :-)

Si tu lis plus bas que le titre, j'ai envie de parier qu'on est sur la même longueur d'ondes et que tu es curieux de plaisanter sur le sujet avec moi. Ou alors tu es un grand soldes-addict, offensé par ce titre absurde... Dans ce cas, je te présente toutes mes confuses, mais en même temps je prendrais totalement mon pied si cette petite lecture, aussi légère soit-elle, pouvait te faire réfléchir une demi-seconde et peut-être envisager de garder tes sous l'été prochain pour d'autres plaisirs moins futiles ;-) Donc, les soldes me pompent l'air pour quelques raisons que j'ai bien du mal à hiérarchiser.