Agence d’architecture d’intérieur et de décoration.

Lu, ma, jeu, ve : 10h-17h
Sa: 10h-18h
Me : sur rendez-vous

  /  des humeurs

Cela pourrait devenir une tradition. A l'aube des grands évènements marketing globaux, tels que ce désormais fameux Black Friday, j'ai envie d'inviter au boycott de ces folies consuméristes. Il y a déjà bien longtemps, je partageais mon dégoût pour les Soldes, puis un peu plus tard, j'ai tenté de dresser les grandes lignes du mode de vie minimaliste que j'essaie de prôner et incarner au quotidien. Je rattaque, en vous invitant, au lieu d'acheter n'importe quoi juste parce que c'est pas cher, à consommer Moins mais Mieux!

Le week-end dernier, c'était au tour du petit monde de la déco de faire sa grande Rentrée, avec l'incontournable salon Maison et Objet à Paris. Peu de chance que tu l'ignores, mais au cas où, Maison et Objet, c'est le grand rendez-vous des professionnels du secteur de l'aménagement intérieur. Des milliers d'exposants viennent du Monde entier pour y présenter leurs gammes de produits pour la maison.

#lessismore par-ci, #minimallife par-là... Aujourd'hui, j'ai la plume, ou plutôt le clavier qui me démange. Faut que je vous parle. A l'aube des soldes d'été, si vous cherchez une sélection de bonnes adresses shopping, il faudra aller faire vos courses ailleurs (je vous expliquais en janvier que J'aime pas les soldes ;-) ). Vous ne trouverez pas ici mes coups de coeur démarqués, mais plutôt un encouragement à boycotter ces foutues soldes! Profitons plutôt de cette période de frénésie consommatrice pour papoter Minimalisme, pourquoi j'ai choisi et je recommande de vivre plus simplement, plus doucement, plus justement...

Comme tout néo-entrepreneur j'imagine, me décider sur un nom pour ma future activité n'a pas été simple... J'ai d'abord pensé à utiliser simplement mon nom, auquel j'aurais associé le titre d'Architecte d'intérieur, ou Designer d'espaces, mais je n'étais pas tout à fait à l'aise avec le fait d'exposer mon nom, allez savoir pourquoi. "Mais pourquoi nous raconte-t-elle son histoire de recherche de nom, c'est pas notre problème!" pensez-vous :-) Non, sans doute, mais j'ai ressens le besoin d'expliquer aux curieux pourquoi j'ai choisi de nommer mon activité avec cette célèbre expression, car Less is More est pour moi bien plus qu'une simple maxime...

Si tu lis plus bas que le titre, j'ai envie de parier qu'on est sur la même longueur d'ondes et que tu es curieux de plaisanter sur le sujet avec moi. Ou alors tu es un grand soldes-addict, offensé par ce titre absurde... Dans ce cas, je te présente toutes mes confuses, mais en même temps je prendrais totalement mon pied si cette petite lecture, aussi légère soit-elle, pouvait te faire réfléchir une demi-seconde et peut-être envisager de garder tes sous l'été prochain pour d'autres plaisirs moins futiles ;-) Donc, les soldes me pompent l'air pour quelques raisons que j'ai bien du mal à hiérarchiser.

Démarrer un blog. Pourquoi? Pour qui? Quelqu'un va-t-il être intéressé par ce que j'ai à dire? Et puis d'ailleurs, qu'est-ce que j'ai à dire qui n'aie pas déjà été dit? La tendance des blogs n'est-elle pas passée? Comment parviendrais-je à atteindre, et toucher les gens qui prennent encore le temps de lire plus de 3 lignes ci-et-là ou quelques mots en légende de photos de coeurs dans d'appétissantes mousses de lait sur Instagram?